Manif du 23 février dernier contre la réforme fédérale de l’assurance-emploi

http://capsurlindependance.quebec/?p=5395

Le 23 février dernier en pleine tempête de neige, un contingent du réseau Cap sur l’indépendance s’est joint à la marche contre la réforme fédérale de l’assurance-emploi.

Voir dans le calendrier.

Montréal, le 22 février 2013 – Le Réseau Cap sur l’indépendance (RCI), qui rallie une trentaine de groupes citoyens, se joindra ce samedi à la manifestation nationale visant à dénoncer la réforme de l’assurance-chômage entreprise par le gouvernement canadien. Outre la promotion de l’indépendance nationale, l’objectif du RCI est de réclamer, à l’instar du Conseil de chômeurs, le rapatriement au Québec du régime d’assurance-emploi. 

Selon Maxime Laporte, le coordonnateur du réseau, « il appartient aux Québécois et aux Québécoises de gérer le fruit de leurs propres contributions à la caisse d’assurance-emploi. Or, notre nation étant une nation annexée et minoritaire, nous sommes soumis aux décisions d’un gouvernement contrôlé par une autre nation, le Canada anglais. Ce gouvernement se permet de jouer avec l’argent des travailleurs et des travailleuses pour imposer ses idéologies liées aux intérêts des oligarques canadiens anglais, et mettre en péril la situation financière d’un grand nombre de personnes et de familles, particulièrement dans les régions-ressources du Québec. Pour couronner le tout, c’est au gouvernement du Québec que sera refilée la facture pour tous les bénéficiaires qui seront contraints de faire appel aux prestations de dernier recours. »

Il ajoute : « Notre Assemblée nationale a eu beau adopter, comme cela arrive fréquemment, une motion unanime à l’encontre de ces politiques du fédéral en juin dernier, pour Ottawa cela ne vaut rien! Franchement, il y a toujours bien un bout à tout! Le temps est venu pour le peuple québécois d’être enfin maître chez lui! » 

« Aux partis d’opposition fédéralistes qui seraient portés à nous faire croire que tout cela n’est attribuable qu’à l’idéologie du gouvernement Harper, nous répondons que les Conservateurs n’ont pas le monopole de la bêtise au fédéral: au courant des années 90, le Parti libéral de Jean Chrétien avait déjà amplement mis la hache dans le régime. »

« Et c’est sans parler des 57 milliards de dollars provenant des surplus de la caisse qui ont été détournés entre 1996 et 2008, ce qui se poursuivra d’ici 2014, alors que 11 milliards additionnels seront ainsi usurpés! À bien des égards, les intérêts économiques du Canada anglais sont inconciliables avec ceux du Québec. Il faut sortir de ce système! », a conclu le jeune activiste. 

Le RCI invite la population à se rassembler derrière sa grande bannière dès le début de la marche ce samedi le 23 février à 11h face au 200, boulevard René-Lévesque à Montréal.

-30- 

Renseignements : Philippe Perreault, 514-835-6319, 514-344-2797, 514 843-8851 poste 241

capsurlindépendance.org