Communiqué : Marche pour l’indépendance le samedi 29 octobre à 14h

http://capsurlindependance.quebec/?p=4312

« L’événement appelle à une concorde nouvelle » – Sébastien Richard

« La grande Marche de l’indépendance du 29 octobre prochain appelle à une concorde nouvelle, non pas seulement des souverainistes entre eux, mais de l’ensemble des citoyens québécois. Derrière la politicienne, derrière l’étudiant, derrière le médecin, le plombier, le chômeur, le sans-abri, l’enseignante, derrière l’artiste, se trouve une citoyenne ou un citoyen, préoccupé des affaires de sa collectivité et, au premier chef, de l’avenir de celle-ci » a déclaré l’artiste Sébastien Ricard (Loco Locass) lors d’une conférence de presse en compagnie des deux autres porte-parole de l’événement, la comédienne Catherine Dorion et le coordonnateur de Cap sur l’indépendance, Gilbert Paquette pour annoncer la « Marche de l’indépendance », une grande manifestation unitaire, non partisane, pacifique et joyeuse pour l’indépendance de la nation québécoise qui se tiendra le samedi 29 octobre dans le centre-ville de Montréal.

Le coordonnateur de Cap sur l’indépendance, Gilbert Paquette a tenu à souligner que : « Cap sur l’indépendance convie tous les indépendantistes, quels que soient les mouvements ou les partis auxquels ils appartiennent à se joindre à la marche du 29 octobre. Initiée par deux de nos membres, le Collectif libre marcheur, représenté ici par Catherine Dorion, qui a organisé la marche du 20 juin 2009, et le mouvement Mars 2011, représenté par Sébastien Ricard, la marche du 29 octobre est appuyée par la vingtaine d’autres mouvements de Cap sur l’indépendance. »

« Que tous ceux qui ont le Québec à cœur, a poursuivi Gilbert Paquette, nous rejoignent à Montréal, le samedi 29 octobre à 13h30, à la Place du Canada que nous rebaptiserons « Place de l’indépendance ».

La co-porte-parole de la Grande Marche, l’auteure et comédienne, Catherine Dorion fait valoir que, au-delà de l’existence de la vingtaine de mouvements membres de Cap sur l’indépendance, le bouillonnement citoyen que l’on sent dans la population (et qui se traduit actuellement par l’émergence de nouveaux groupes) témoigne de la mobilisation des citoyens qui veulent prendre en main leurs propres affaires.

Le réseau Cap sur l’indépendance regroupe 22 mouvements indépendantistes dans l’unique but de réaliser une campagne citoyenne permanente pour l’indépendance du Québec. Ce réseau a été lancé à l’occasion de la Journée nationale des patriotes, en mai dernier par un rassemblement d’environ 1000 personnes. Il regroupe actuellement 22 organisations indépendantistes et nationalistes. On y retrouve une dizaine d’organismes fondés par les jeunes (tels le Mouvement progressiste pour l’indépendance du Québec (MPIQ), les Jeunes Patriotes, le Réseau de résistance du Québécois (RRQ), et les comités indépendantistes des Collèges et des universités), à côté de mouvements établis depuis longtemps.

« L’existence de Cap sur l’indépendance apporte un démenti flagrant à tous ceux qui prétendent que l’indépendance est l’affaire d’une génération, a fait valoir Gilbert Paquette. Le combat pour la liberté n’a pas d’âge. Celui qui anime le Québec est porté encore plus qu’avant par les jeunes. Les combats pour la démocratie, l’environnement, le développement durable, la culture et le français, la justice sociale, pour une autre mondialisation, préparent et passent par l’indépendance. Pour les mener à terme, une campagne citoyenne permanente pour l’indépendance est nécessaire et urgente. »

« C’est là le sens de la grande marche de solidarité du 29 octobre prochain » ont conclu les trois porte-parole de la Marche.

Vigiles triptyques

Dans la lignée de la marche du 29 octobre organisée par Cap sur l’indépendance, le groupe Mars 2011 qui organise tous les samedis à 14h une vigile au Champ-de-mars depuis six mois invite la population à trois de ses rencontres habituelles, trois samedis consécutifs, soit le 22 et le 29 octobre, ainsi que le 5 novembre pour une vigile où des représentants de chacun des 22 mouvements indépendantistes seront invités à se présenter publiquement.

Le samedi 29 octobre, Mars 2011 tiendra une vigile symbolique et minimale pour accueillir les marcheurs et les diriger à leur arrivée face de l’Hôtel-de-ville.


Télécharger le communiqué au format PDF