Retour sur l’affaire de dépanneur de l’église

http://capsurlindependance.quebec/?p=4679

Article publié sur CFLX-FM 95,5 le 16 mars 2012

Selon Maxime Laporte, le nouveau coordonnateur du réseau Cap sur l’indépendance, qui appuie les démarches des JPQ, l’épisode du dépanneur de Verdun démontre que l’intégration des immigrants est difficile dans le contexte canadien. « L’assimilation des nouveaux arrivants à l’anglais a forcément un impact sur l’image qu’ils se font de la société québécoise. En devenant consommateurs de médias anglophones, ils construisent en bonne partie leur vision des Québécois en fonction du point de vue canadien-anglais, historiquement hostile à la loi 101 et à la reconnaissance du Québec français. »

 

source : http://cflx.qc.ca/2012/03/16/retour-sur-laffaire-de-depanneur-de-leglise/