Mission accomplie pour les Québécois partis à la rencontre de la « frégate de la liberté »

http://capsurlindependance.quebec/?p=7709
20150711_125520

Le drapeau du Québec a flotté sur l’Hermione

Québec, le 13 juillet 2015. Le 11 juillet dernier, un groupe de Québécois est parti à la rencontre de L’Hermione, la « Frégate de la liberté », à Boston. Il s’agissait de la 12e des 16 escales que la réplique de la frégate française du marquis de La Fayette a entamées depuis le mois de mai à travers plusieurs villes de la côte Est américaine, de Yorktown à Philadelphie en passant par New York. La France l’a fidèlement reconstruite selon les plans d’époque au chantier maritime de Rochefort, en Charente, au coût de 30 millions d’euros.

À cette occasion, ces indépendantistes québécois ont non seulement fait flotter sur l’Hermione le drapeau du Québec, mais également déployé une immense banderole portant l’inscription « Cap sur l’indépendance ». La France ayant, au XVIIIe siècle, aidé le peuple américain à obtenir l’indépendance, et l’équipage de l’Hermione défendant des idéaux de liberté et d’émancipation nationale, il leur semblait tout naturel de poser ce geste symbolique. Le 24 juillet 1967, l’ancien président français Charles de Gaulle, rappelons-le, a même scandé un vibrant « Vive le Québec libre » du balcon de l’Hôtel de Ville de Montréal, accélérant ainsi la montée du mouvement indépendantiste dans les années qui suivirent.

20150711_122202

Bravo à Odile, Denis, Christian, Marianne et Jean-François

Depuis, les Québécois vivent toujours dans le carcan de la constitution canadienne de 1982, qu’ils n’ont toujours pas signée. Le Canada, seul pays des Amériques à ne pas être devenu une véritable république, est toujours une monarchie constitutionnelle. Le seul moyen d’en sortir pour les Québécois demeure de choisir démocratiquement l’indépendance, puis de déterminer librement le régime politique dans lequel ils veulent vivre, celui de république nous semblant le choix le plus logique sur un continent qui en compte des dizaines.

Le réseau Cap sur l’indépendance est un regroupement d’organismes non partisans qui constatent la nécessité et l’urgence d’entreprendre une campagne permanente pour réaliser l’indépendance. L’indépendance du Québec n’appartient à aucun parti. C’est le projet d’un peuple qui a droit à sa liberté collective et à la maîtrise de son destin.

Vive l’Hermione ! Vive la république ! Vive la liberté ! Vive l’indépendance !

Pour plus de détails et de photos, voir l’événement Facebook.

101 fois merci à Odile, Denis et Marianne.

Salutations à tous les défenseurs de la liberté, de l’indépendance et de la république!

Jean-François Vallée, organisateur
Rés. : 418-300-0580
Cell. : 418-337-4114
Christian B. Rivard, militant de Cap sur l’indépendance
Cell. : 514-835-6319