L’organisation

http://capsurlindependance.quebec/?p=5246

LA TABLE DE CONCERTATION DES GROUPES MEMBRES

Cette table regroupe les représentants des mouvements et organismes membres de la coalition. Les orientations stratégiques de Cap sur l’indépendance y sont établies. C’est également autour de cette table que l’on définit le contenu général des campagnes politiques, les orientations thématiques ainsi que la stratégie d’action.

LE COMITÉ DE COORDINATION NATIONAL (CCN)

Le CCN est responsable du suivi des résolutions de la table de concertation des groupes membres. Il veille au développement du réseau dans les régions du Québec. Il met également sur pied les sous-comités nécessaires à la poursuite de la mission du RCI.

Au printemps 2012, le comité de coordination national se compose des membres suivants :

  • Maxime Laporte (coordonnateur)
  • Alain Bernier
  • Mario Beaulieu
  • Laurence Beauchemin
  • Richard Le Hir
  • Guillaume Martin
  • Michel Dionne
  • Jean-Jacques Nantel

COMITÉ DE VEILLE ET D’ANALYSE

Les militants et par extension les sympathisants indépendantistes doivent être instrumentés intellectuellement. Le comité de veille et d’analyse a pour mission d’étudier de manière continue les questions d’actualité liées aux objectifs du RCI et de produire des analyses approfondies sur toute question ayant trait à l’indépendance du Québec. L’équipe du comité produit régulièrement des documents et des capsules vidéo afin de préciser les cibles et les angles du discours et de l’action. Il fait appel à des spécialistes des organisations membres pour superviser l’actualité dans les médias, analyser la rhétorique fédéraliste, produire des outils de formation à l’intention des participants à Cap sur l’indépendance pour articuler l’offensive indépendantiste et contrecarrer la propagande canadienne. Il favorise également le rayonnement des groupes membres et de la diversité du réseau. Enfin, le comité est responsable du contenu du Portail, ainsi que des messages véhiculés via les médias sociaux et les diverses initiatives d’action politique.

PROJET SYNAPSE ET TECHNOLOGIES DE DIFFUSION

Les militants et par extension les sympathisants indépendantistes doivent aussi être instrumentés techniquement. Le réseau Cap sur l’indépendance est composé de jeunes informaticiens qui assurent la veille technologique, le développement, le support et la sécurité des systèmes de communication de l’organisation. À l’ère d’internet, le RCI travaille à développer ses techniques de cyberactivisme en complémentarité avec les méthodes plus traditionnelles. Il s’agit du Projet Synapse, qui vise à doter le réseau d’outils avancés de monitoring de l’actualité sur le web et de communications entre militants. Le défi aujourd’hui quant à l’usage des technologies est de rejoindre les gens sur leur PC ou sur leur cellulaire. Pour ce faire, le groupe maintient des sites Facebook et Twitter, utilise des fils RSS et alimente les sites de diffusion de vidéos tels YouTube, TagTélé et WebTV.coop. Il travaille à implanter un système d’alertes sur PC et cellulaires afin d’avertir les militants d’un article percutant ou d’une action à poser, et ce dès qu’elle est publiée.

Une nouvelle version du site web du RCI est en préparation. L’aspect interactif du portail, son design et son efficacité seront notamment maximisés.