L’Assemblée nationale doit appuyer les Catalans (dans L’Aut’journal, 29 novembre 2012)

http://capsurlindependance.quebec/?p=5364

Le réseau Cap sur l’indépendance (RCI), au nom de ses 25 organismes membres, salue la décision du peuple catalan d’élire une majorité de députés favorables à un référendum sur la souveraineté de la Catalogne.

La démarche vers l’indépendance de la Catalogne est aujourd’hui une source d’inspiration pour les Québécois tout en nous offrant de grandes leçons. Tout d’abord, même si elle surgit à la suite d’une crise nationale qui a vu les tribunaux espagnols invalider des accords octroyant à la Catalogne le statut de nation et à la suite du refus du gouvernement espagnol d’offrir à la Catalogne un nouveau pacte fiscal, il est clair que c’est la mobilisation sans précédent du peuple catalan qui a inscrit aujourd’hui à l’ordre du jour la question de l’indépendance de ce pays de la péninsule ibérique.

Il y a quelque temps, un référendum citoyen s’est tenu dans toutes les villes catalanes et s’est soldé par une victoire massive du oui à l’indépendance. Ensuite, la matérialisation de cette volonté nationale s’est traduite par une manifestation massive au printemps dernier alors que plus d’un million de Catalans sont sortis dans les rues de Barcelone pour réclamer la tenue d’un plébiscite sur l’indépendance.

Depuis la chute de la dictature franquiste, il a fallu 37 ans à la démocratie catalane pour résorber l’impitoyable politique d’acculturation et d’assimilation mise en place par l’État espagnol. Reléguée hier encore au cercle familial, la langue catalane vient de reprendre sa place comme langue de toute la nation et aujourd’hui, c’est elle qui porte le message des penseurs et des patriotes qui indiquent la voie de la liberté.

Maxime Laporte, le coordonnateur du RCI, insiste : « Devant cette volonté manifeste du peuple catalan et considérant que le Québec et la Catalogne vivent une relation privilégiée se manifestant par une reconnaissance réciproque de nos droits nationaux et par des accords et des représentations directes de gouvernement à gouvernement, le réseau Cap sur l’indépendance invite l’Assemblée nationale du Québec à adopter sans tarder une déclaration d’appui au peuple catalan dans sa démarche démocratique. »

Suite de l’article sur le site de l’Aut Journal