Génération nationale applaudit les propos du président de l’Islande

http://capsurlindependance.quebec/?p=7433

COMMUNIQUÉ | GÉNÉRATION NATIONALE | 25/02/2015

Suite au plaidoyer en faveur de l’indépendance nationale de Olafur Ragnar Grimsson, ce dernier ayant souligné que « l’indépendance en soi ne peut jamais être négative », Génération nationale tient à féliciter le président de l’Islande pour ses propos.

Selon Génération nationale, il est enthousiasmant de voir le dirigeant d’un pays prospère et établi vanter les mérites de l’indépendance, et plus encore lorsque celui-ci le fait devant un homme politique, Philippe Couillard, qui ne manque pas une occasion d’effrayer les Québécois quant au projet de pays. Le président de Génération nationale, Monsieur Simon-Pierre Savard-Tremblay, soutient qu’ « il y a quelque chose d’enivrant et de courageux dans le fait qu’Olafur Ragnar Grimsson fasse, l’air de rien, la leçon à M. Couillard à propos de l’indépendance.» Sur le plan économique, le président de l’Islande a été très clair : la taille d’un territoire et d’une population ne sont nullement « des empêchements au succès économique d’un pays », ouvrant ainsi la voie pour le Québec. Alors que l’Islande compte à peine 320 000 habitants et détient un petit territoire, « le Québec, avec ses 8 millions d’habitants, son vaste territoire et ses nombreuses opportunités économiques, a tout pour devenir un pays prospère», selon M. Savard-Tremblay.

Convaincue des gains potentiels offerts par l’indépendance, l’organisation Génération nationale soutient que l’indépendance permettrait d’augmenter les revenus de l’État Québécois et d’investir les 45 milliards d’impôts québécois sous contrôle canadien dans des secteurs plus stratégiques pour le Québec. Selon M. Savard-Tremblay, « il sera plus aisé de relever les défis du 21e siècle lorsque les Québécois cesseront d’envoyer leur argent au gouvernement canadian, celui qui décide à leur place et à l’encontre de leurs intérêts. »

L’organisation indépendantiste rajoute que, même si le Québec ne recevait plus sa part de péréquation, le Québec pourrait économiser plus de 2 milliards de dollars grâce à l’élimination des dédoublements administratifs. « Simplement en rapatriant l’ensemble des impôts au Québec, nous gagnerions près de 375 millions de dollars par année », d’affirmer M. Savard-Tremblay.

Génération nationale souligne par ailleurs qu’il est pour le moins ironique qu’un invité du premier ministre Philippe Couillard vienne livrer le fond de sa pensée en toute liberté aux médias québécois alors que le gouvernement a récemment interdit à ses ministres de parler aux médias sans avoir obtenu les « lignes du jour ». Le président de Génération nationale se questionne : « Le premier ministre appliquera-t-il la ‘‘directive Bolduc’’ aux présidents étrangers ? ».

Pour terminer, M. Savard Tremblay affirme que le geste du président d’Islande n’est pas anodin : « Il s’agit d’un message destiné aux Québécoises et Québécois à l’effet qu’ils sont parfaitement capables de décider par eux-mêmes de leur avenir et de construire démocratiquement un pays selon leurs propres priorités. »

Génération nationale est un groupe indépendantiste qui a à cœur le respect de la langue française, le patrimoine québécois, l’affirmation identitaire, l’éducation et la laïcité de l’État québécois.