Assemblée publique sur l’accord de libre-échange Canada-Europe (SPQ-Libre)

http://capsurlindependance.quebec/?p=5358

Le Québec a un intérêt certain à diversifier ses relations économiques. Mais les traités internationaux impliquent que les gouvernements renoncent à une partie de leur souveraineté.

 

L’AÉCG est plus ambitieux que l’ALENA puisqu’il a pour objectif de lier les gouvernements provinciaux et municipaux aux termes de l’entente.

Pour que les entreprises canadiennes aient un meilleur accès au marché européen, qu’est-ce que le gouvernement Harper est prêt à céder en termes de gouvernance fédérale, provinciale et municipale?

Les échos de ces négociations secrètes ne sont pas très rassurants : permission accordée aux entreprises étrangères de poursuivre les États ; ouverture aux multinationales européennes des marchés publics, dont ceux de la santé et de l’éducation; impossibilité de nationaliser un secteur comme l’éolien; irréversibilité dans le cas de privatisation de la gestion de l’eau, etc.

Pour y voir plus clair, le SPQ Libre organise une assemblée publique avec :

Pierre Curzi

Ex-député du Parti Québécois

Pierre Paquette

Ex-député du Bloc Québécois

Michèle Boisclair

1ère vice-présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ)

Claude Vaillancourt

Président d’ATTAC-Québec

Lundi, 12 novembre

À 19 heures

Au Centre social des cols bleus regroupés de Montréal

9650, rue Papineau, Montréal

Metro Sauvé

Cliquer ici