29 mars – Manif contre la monarchie à Québec (MPIQ)

http://capsurlindependance.quebec/?p=5404

Le Mouvement progressiste pour l’indépendance du Québec vous invite à cette manifestation importante contre la monarchie au Québec et pour la République. Un bus sera disponible à partir de Montréal.

Voir dans le calendrier.

Événement Facebook

Le vendredi 29 mars dès 15h00
Place d’Youville, Québec

S’il y a suffisamment d’inscriptions, un bus partira de Montréal. Remplissez ce formulaire: http://mpiq.org/index.php?p=formulaire&id=1. Une contribution volontaire vous sera demandée. 

Si le Québec est un phénomène particulièrement intriguant, c’est notamment parce qu’il repose depuis trop longtemps dans un confort stationnaire. Fédéralistes, comme souverainistes, comme abstentionnistes, ne sont toujours pas capables aujourd’hui de fournir un argument crédible en faveur ou en défaveur du maintien des institutions coloniales, sur les terres québécoises. 

Qu’est-ce qu’un lieutenant-gouverneur fait au Québec en 2013? Payé par nos taxes et nos impôts, qu’est-ce qu’un vice-roi – symbole quand même à ne pas négliger de la colonisation, de l’occupation, de la répression, de la haute-bourgeoisie de petite cuillère britanniques – fait encore aujourd’hui à prétendre déborder de pertinence et de modernisme? 

Il est temps de faire comprendre, non seulement au Canada, mais surtout aux Québécois-es, que le titre royal – s’il en est un – est un anachronisme au Québec.

Le 29 mars 2013, à Québec, dans le cadre du 95e anniversaire des émeutes de Québec, la cellule des Patriotes modernes, du Mouvement progressiste pour l’indépendance du Québec (MPIQ), vous invite à manifester.

Le 29 mars 1918, en pleine crise de la conscription, 15 000 personnes se rassemblèrent à la Place d’Youville, dans le Vieux-Québec, pour faire entendre le mécontentement québécois. LES QUÉBÉCOIS N’IRONT PAS DÉFENDRE LE ROI GEORGES V, scandaient-ils. 

95 ans plus tard, il ne suffit pas de ne plus être en guerre pour oublier que nous sommes toujours stationnés dans un système que nous n’avons jamais approuvé. Le 29 mars prochain, venez manifester votre désaccord et votre ras-le-bol devant la persistance de la monarchie britannique. Nous ne sommes pas sujets de la reine d’Angleterre, ni sujets de l’Honorable Lieutenant-gouverneur du Québec.

Dans la foulée de la Libération, la remise en question des institutions est un devoir de résistance. 

« Si le temps est assassin, la liberté s’en fout » – Patriotes modernes

Matériel utile : drapeaux, trompettes, costumes, instruments de musique, bonne humeur, chansons, humour et surtout : BEAUCOUP DE VOIX!

Nous vous invitons au passage à signer la pétition pour l’abolition du poste de Lieutenant- gouverneur. Elle se terminera le 15 mai prochain et d’ici là, les raisonnés et les justes sont invités à apposer leurs signatures. Seulement 850 signataires se sont livrés à cet exercice jusqu’à ce jour : 
https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-3575/index.html «